diabolusprev

Bercé depuis longtemps par les riffs torturés du black metal, je trouve enfin un roman qui me plonge dans cet univers. D'abord, le personnage principal, qui reflète bien l'état d'esprit des fans et des musiciens du genre, nous attire par son aura et le magnétisme se poursuit grâce à l'immersion dans son quotidien et dans les méandres de son esprit torturé. Ensuite, les décors, des salles de concert aux chemins tortueux des forêts, complètent l'alchimie qui touchera les amateurs de black metal comme de littérature fantastique. Le suspens était tel que je n'ai pu m'empêcher de le consommer avec avidité. En lisant ce roman, je me dis que l'alliance de la littérature SFFF et de la musique underground est évidente. J'y retrouve l'ambiance malsaine typique de ce genre presque horrifique, mais avec l'originalité du black metal en plus.