Goodreads: Book reviews, recommendations, and discussion

Emma T :

A l'encre de tes veines est un recueil au romantisme noir absolu de la première à la dernière page.
Céline Rosenheim a vraiment une très jolie plume que j'envie beaucoup, pleine de poésie et de délicatesse, et use d'allégories de façon juste et pas du tout assommante.

Ce recueil s'adresse vraiment aux amoureux des vampires de la deuxième génération (soit celle d'Anne Rice) ; ici pas de vampire brillant au soleil ou posant ses miches pâles au lycée pour paraître normal. Les vampires de Céline Rosenheim sont complexes et souffrent autant qu'ils aiment tuer.

Je suis malheureusement passée à côté de quelques-unes des nouvelles, n'ayant probablement pas la tête à les lire car il faut dire qu'elles n'ont pas vraiment de happy endings.
Cependant, certaines m'ont quand même bien plu, suffisamment pour me faire regretter qu'elles soient trop courtes (c'est mon unique problème avec le format novella, quand j'aime, c'est toujours trop court !) :
- Toile Charnelle , l'histoire d'un peintre poétiquement sanglant.
- La Vampire Disgracieuse , une jeune femme que la nature n'a pas gâtée et qui espère bien que la Mort le fera.
- Je Suis Vampire . Moi qui reste très souvent indifférente aux poèmes, celui-ci m'a séduite.
- L'Autre Monde nous plonge dans l'ambiance d'une ville blanche et froide où les ghettos sont remplis de vampires désenchantés.
- Le Sang des Fées : une mourante conclu un marché avec un être bien étrange pour quelques heures de vie en plus.
- Elle s'Appelle Moira raconte la touchante rencontre entre un vieil homme et une intrigante actrice qui ne vieillit pas.
- L'Enfant Lune , mon préféré ! L'histoire d'un petit garçon atteint d'une maladie rare et incomprise qui n'a pourtant pas détruit ses rêves. Sa fascination pour l'astre nocturne est touchante.
- La Main de Dieu : 1943, une vampire se retrouve dans un camp de concentration...

Des chansons sont suggérées par l'auteur au début de chaque nouvelles et poèmes et j'ai été plus que ravie de voir des noms que j'ai inlassablement écoutés pendant mon adolescence : Diary of Dreams, The Cure, Faith and the Muse, Sopor Aeternus, Das Ich, Die Form, Dead Can Dance, Corpus Delicti, Lacrimosa . Que de bon goût ! De quoi me donner envie de hurler à la lune "Longue Mort aux Vampires et aux Gothiques !

Lien Goodreads