04 décembre 2012

La fureur de lire

1 – D’où vous est venue cette passion pour l’écriture ?
Enfant déjà j’étais quelqu’un de timide et solitaire qui se réfugiait dans son monde mais, finalement, je n’ai mis à profit mon imagination qu’assez tardivement. J’ai réellement commencé à lire et à écrire vers l’âge de 17 ans lorsque j’ai découvert la littérature gothique.
 
2 – Quels sont les auteurs qui vous ont inspirés ?
Dans un premier temps, les auteurs du dix-neuvième siècle comme Théophile Gautier ou Sheridan Le Fanu m’ont influencée puis ce fut le tour d’Anne Rice. Par la suite, j’ai lu énormément de recueils et d’anthologies de nouvelles. Tanith Lee est sans doute l’auteur qui m’inspire le plus et notamment grâce à ses textes vampiriques présentés dans Ecrit avec du sang.
 
Article complet

Posté par Celine Rosenheim à 14:01 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , , ,


02 novembre 2012

Concours Livresse

Concours 400 Fans ♠ 4

Concours du 1er au 15 novembre

Possibilité de gagner un livre Rebelle parmi les trois proposés :
- À l'encre de tes veines
- La guilde de Nod
- Troubles songes

Participer

Posté par Celine Rosenheim à 11:35 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , , ,

20 octobre 2012

Chronique de Morgane Caussarieu

morganecaussarieu

Morgane Caussarieu est l'auteur de Dans les veines, un superbe roman vamprique que je vous conseille. Son avis me touche donc d'autant plus que j'apprécie son travail.

"Le vampire est une créature protéiforme et cela n’a pas échappé à Céline Rosenheim. A l’instar d’Estelle Valls de Gomis dans son recueil Le Cabaret Vert, celle-ci a digéré les classiques du genre, et nous offre des descendants de Lestat et Carmilla changeants, venimeux, mélancoliques et toujours sensuels, marqués par des influences profondément gothiques — que cela soit dans l’univers où dans les références musicales. Entre grandeur et décadence, l’auteur passe avec habilité d’une époque à une autre, d’un vampire dandy à une créature animale, de Londres à Paris avec parfois un petit détour par le Japon. Elle multiplie les supports — poèmes et nouvelles— et vogue de genre en genre, du romantisme noir au post-apo en passant par la fantasy. Bref, tous les vampires dont vous avez pu rêver, vous les rencontrerez dans ce recueil…"

Chronique intégrale
Sur Psychovision

Posté par Celine Rosenheim à 12:22 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , ,

06 octobre 2012

Concours Lire ou Mourir



Deux lots constitués d'un exemplaire du recueil et d'un sac Rebelle rouge sont à gagner sur Lire ou mourir durant le mois d'octobre. Faites défiler la liste pour voir tous les lots Rebelle et les questions qui les accompagnent.

Liste des lots

Posté par Celine Rosenheim à 14:12 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , ,


Chant d'automne

Ma nouvelle Chant d'automne est au sommaire du webzine Reflets d'Ombres N 24

"Je me souviens de l’émotion qui accompagne chacune de mes œuvres, aussi nombreuses soient-elles, du sentiment qui m’habitait lorsque les notes sont venues hanter mon esprit. Je me souviens de la douce mélancolie de ce lied que j’avais composé à l’automne, tu disais que sa tristesse inspirait le malaise, et pourtant je n’y voyais que le reflet d’une forêt qui se pare d’or. Les arbres perdent une partie d’eux-mêmes, chaque année, et pourtant leur majesté croit tandis que le temps s’écoule. N’en est-il pas de même pour nous ? N’y a-t-il pas un souffle d’éternité dans chaque douleur ?"

Texte intégral

Posté par Celine Rosenheim à 13:03 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , ,

Le journal de Rebelle juillet 2012

Le journal de Rebelle permet aux auteurs de s'exprimer sur divers sujets. Dans ce numéro, je donne mon impression sur le format de la nouvelle aux côtés de Stéphane Soutoul, l'article en question se trouve aux pages 6 et 7.

Journal sur Calameo

 

De quoi parle ton recueil de nouvelles ?

Mon recueil évoque les vampires et leurs différents visages, leur capacité à traverser les âges et les continents pour vous offrir leurs sombres histoires.

Un enfant espère un jour aller sur la lune…
Une jeune fille assassine son bourreau….
Une vieille dame rencontre un homme fée.

Le vampire n’est pas toujours là où on l’attend, mais il est tapi dans l’ombre de chacune de ces nouvelles, chacun de ces poèmes.

 

Préfères-tu les romans ou les nouvelles ?

Je lis les deux genres mais la nouvelle est une forme qui me tient particulièrement à cœur. Les recueils et les anthologies me passionnent et je me bats pour qu’ils ne soient plus boudés par les lecteurs qui pensent parfois que les textes courts ne permettent pas de s’attacher aux personnages ni de rentrer dans l’histoire. Il est un vrai que le rythme du roman est très différent de celui de la nouvelle. Je dirais que le premier se dévore tandis que le second se savoure, mot après mot. La nouvelle subit peu les influences de la mode, ce qui peut expliquer qu’elle reste dans l’ombre tandis que les sagas bit-lit se vendent par camions entiers. Cependant, ce semblant de défaut est aussi la plus grande des qualités car, à l’abri des projecteurs, la nouvelle cultive sa différence et son originalité. Bénéficiant d’une forme moins stricte qui ne requiert pas les mêmes rebondissements que le roman, la nouvelle ose toutes les excentricités.

 

Que vont aimer les lecteurs dans tes nouvelles ?

– La diversité : des lieux, des époques, des genres, des tons employés.
– La cohérence : un recueil est un livre à part entière et non une simple compilation de textes, il comporte une préface, un développement et une conclusion.
– Les émotions : les vampires évoluent dans un monde d’émotions noires et de destins tragiques, ils sont le miroir qui nous reflète et nous font réfléchir sur notre propre cruauté.
– L’élégance : lorsque les textes donnent dans la poésie en vers ou en prose, que les mots bercent et emportent le lecteur dans un autre univers.

 

Posté par Celine Rosenheim à 12:00 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , ,

Avis divers


Forum Communauté Gothique :

Donc comme je l'ai écrit dans l'auberge des clameurs, je me suis procuré "à l'encre de tes veines", qui est un recueil de nouvelles et poèmes sur les vampires (super sympa par ailleurs).
Ça va du vampire du XIXe classique au vampire des soirées darkwave, en passant par la vampire durant l'holocauste (ouais c'est ma nouvelle préférée, donc forcement, le tout avec des chansons de groupes au début pour se mettre dans l'ambiance.
J'ai tellement aimé bouquiner ça que je l'ai lu trois fois, et que j'ai enchaîné avec une re-re-re-re-relecture d'entretien avec un vampire.
Est-ce que quelqu'un ici l'a aussi acheté ? Si ce n'est pas le cas, je vous le conseille. VRAIMENT.

Booknode : Club de lecture en ligne

Booknode :

"LU !
Alors, je ne suis pas du tout fan des nouvelles et c'est le premier recueil que je lis entièrement. Il y a quelque chose qui change par rapport à d'habitude : une alternance entre les poèmes et les nouvelles. Ca permet de créer un rythme particulier.
L'auteur écrit très bien, rien à dire. Je suis fan des vampires mais j'avoue que ces derniers temps, on peut lire de tout et n'importe quoi. Rassurez-vous, ici, la qualité est au rendez-vous. Ca fait plaisir ! De plus, ce n'est pas du YA mais vraiment pour adultes. Comme dans tout recueil, il y a des nouvelles qui m'ont plu plus que d'autres mais l'ensemble m'a vraiment plu.
Je le conseille fortement. Et puis... c'est quand même pas mal de soutenir les auteurs français !" Cheyenne

 

Voici quelques bonnes petites nouvelles, j'ai appréciées cette forme de roman. Ces diverses petites nouvelles mon captivées, sauf quelques-unes qui manquaient d'une vraie "fin" j'aurais aimé une suite ou alors un vrai final à l'histoire. Mais bon, l'ensemble est quand même bon à lire si on aime les histoires vampiriques." Paule 52




Librairie l'Antre Monde

(l'avis de Taly) :

Ce recueil de Céline Rosenheim est la première curiosité du weekend.
Sa 1ère particularité est l'alternance de poèmes et de nouvelles.
Sa seconde est la mise en exergue au début de chaque nouvelle d'un morceau bien précis de rock gothique qui donne un éclairage particulier sur chacune d'elle et il y a de très bonnes découvertes que l'on ne connait pas bien tous les groupes cités!
Je ne résumerai pas chaque nouvelle car certaines sont trop courtes et seraient donc trop vite spoiler.
Ce qui caractérise l'ensemble est un gout pour les chutes très surprenantes alors que la mise en place peut paraître clichés autant par les thèmes abordés que par l'écriture!
En conclusion ce recueil est une vrai curiosité !

 

Babelio :

Ilevann
Un recueil magnifique, sombre et fascinant, qui ne vous laissera pas intacte. Je pense notamment aux nouvelles telles que le Sang des Fées, ma préférée, ainsi que les Secrets d'une Geisha, le Royaume du Nord et une Vampire Disgracieuse. Vampires victoriens, mutants, enfants de la lune… Ces pages débordent d'imagination et de talent.

Posté par Celine Rosenheim à 11:39 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , ,

Place To Be

Parfois cruelles, parfois tourmentées mais aussi teintées d'humour, Céline Rosenheim nous propose un panel varié et intriguant d'écrits sur les vampires. Elle va décliner son style littéraire à travers des vers ainsi qu'une prose maîtrisée. De la romance gothique au fantastique, en passant par la fantasy urbaine, elle saura vous toucher, vous marquer. Le lecture de cet ouvrage nous ouvre une porte sur l'intimité de cette romancière. Celle-ci dévoile et donne beaucoup de sa personne dans ses textes. Le lecteur ne peut que reconnaître sa facilité de nous faire rêver.

Chronique complète

 

Posté par Celine Rosenheim à 10:07 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , ,

Le mot de l'auteur

Un petit texte dans lequel j'explique la démarche de mon recueil :

A l’encre de tes veines est un recueil de vingt nouvelles et cinq poèmes. Tous les textes s'articulent autour de la thématique du vampire. Je souhaitais montrer les nombreux visages de cette créature complexe en réunissant des histoires aux ambiances variées, un peu à la manière d’une anthologie. Certaines nouvelles appartiennent au genre gothique dit traditionnel, d’autres se déroulent dans un cadre plus moderne tout en conservant cette atmosphère brumeuse. J’ai voulu ajouter à cela des textes qui mêlaient le vampirisme à la fantasy celtique et à la science-fiction ainsi que des textes parodiques qui permettent de souffler un peu entre deux histoires à l’accent tragique. Si deux nouvelles ont été précédemment publiées dans des revues, j’avais pour projet de réaliser un recueil plus cohérent qu’une simple compilation de textes épars. J’ai ainsi agrémenté le livre de poèmes qui structurent le tout en cinq parties. Une préface explique le titre et permet de connecter le thème de l’écriture à celui du vampirisme, chose qui se retrouve également dans un court texte en milieu de recueil et dans le dernier poème.

Posté par Celine Rosenheim à 10:02 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , ,