hiver noir

"Je terminerais par le dernier point qui m'a émerveillé et auquel je faisais allusion : l'ambiance. Celle-ci est très sombre et même angoissante. En lisant la description des paysages, j'avais l'impression de me trouver en Islande, et l'écriture de Céline y a grandement contribué. Les éléments fantastiques sont de ce fait saisissants de par leur clarté, se faisant tour à tour menaçants et fascinants."

Chronique intégrale