"Sombre et beau, noir et classique ; voilà en peu de mots mon premier ressenti une fois la dernière page tournée. Il plane entre ces lignes une lumière funeste et pourtant, on y trouve de quoi sourire en frémissant, de quoi s’interroger en redoutant. À la manière dont on observerait une ténébreuse dentelle, on découvre ici une finesse travaillée avec goût pour un résultat très agréable."

[...]

L’enfant Lune est un texte absolument magnifique…L’auteur y mêle l’imaginaire enfantin autour de la tristement célèbre maladie des « Enfants de la Lune ». Le ressenti du jeune protagoniste est pur, beau et magique. Il y a quelque chose de naïvement crédible dans ses propos : être tombé de là-haut, attendre qu’on vienne vous rechercher, étant donné le nom de sa souffrance et la manière dont elle le confine, est une explication lugubrement tangible pour un enfant. Jusque là on sourit, et puis…et puis comme elle sait le faire, l’auteur nous gifle avec une tout autre réalité, pas celle à laquelle je m’attendais et je dois bien vous l’avouer, mon sourire s’est alors figé…Il y a beaucoup à lire entre les lignes de cette nouvelle.

[...]

"Enfin, s’il me faut conclure, je ne peux que vous conseiller de découvrir ce recueil qui regorge de sordides surprises, d’humour noir et surtout…de canines acérées…"

Chronique intégrale