http://www.e-monsite.com/s/2009/05/17/greg-hocfell//14791753hocfell-official-site-banniere-jpg.jpg

"À L'ENCRE DE TES VEINES, ce ne sont pas moins de 25 textes, écrits avec un soin dont l'évidence n'est plus à prouver, et qui m'ont séduit par leur juste originalité. Rosenheim ose. Telle une fantôme qui n'a rien à perdre, tout à gagner. Vingt nouvelles, généralement courtes, allant à l'essentiel et ayant emporté le loup-garou que je suis en des contrées tant rustiques que post-apocalyptiques ; quoi qu'elle touche, Céline Rosenheim ne commet jamais de fausses notes, elle écrit bien mieux que je n'écrivais à son âge (pas difficile, me direz-vous ? bande d'enfoirés !), ses poésies sont si réglées que j'entendais presque leur musique autour ; si c'est une tentative d'ensorcellement, elle est réussie, et je ne me suis toujours pas rendu compte que deux petits trous se trouvent à la base de mon cou."

Chronique complète